Centre Hospitalier de Cannes

La Cordée Mont-Blanc des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC)

Focus - Publié le 13 June 2012

L’Hôpital de Cannes est partenaire du projet mené sous l’égide de Franck GERALD, Président de l’association Rhumasport et du Dr Gilles BOLLA, Chef de service de rhumatologie à l’Hôpital de Cannes.

 

Souhaitant valoriser la pratique sportive pour améliorer le bien être physique au travers d’une expérience de dépassement de soi et de la maladie, Rhumasport et le service de Rhumatologie de l’Hôpital de Cannes organisent une expédition vers le sommet du Mont-Blanc avec des malades souffrant de RIC.

Rhumasport est une association à vocation sportive qui a pour objectif de faire connaître les rhumatismes et de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des malades par le sport.

La cordée des RIC est unique et associe 8 malades, 1 rhumatologue, 1 kinésithérapeute, 3 accompagnants, 8 guides, 2 journalistes et 1 caméraman.

1. Les objectifs du projet

  • Amener des malades RIC au sommet du Mont Blanc afin de donner un signal positif aux malades : plaisir, dépassement de soi, de la maladie, de la douleur, atteindre son objectif. Moyens : Entrainements individuels et collectifs et ascension du groupe.
  • Faire connaître les RIC en France et dans les pays francophones : informer sur les thèmes de la prise en charge thérapeutique, l’invalidité, la souffrance, la désocialisation, la rémission, la chirurgie, les traitements. Moyens : conférences, articles mix média, film de 26 et 52 min.

 

2. Calendrier de l’ascension

  • Programme d’entraînements collectifs et individuels démarré depuis le mois de février 2012. Ces entraînements ont été réalisés dans les Alpes-Maritimes et à Saint Gervais.
  • Lundi 18 juin :

Départ de Saint Gervais dans la matinée  par le train à crémaillère du Mont-Blanc (TMB) vers le Mont Lachat à 2.018m.

Montée de 1.149m à pied jusqu’au refuge de la Tête rousse à 3.167m, dîner et nuit au refuge.

  • Mardi 19 juin :

Départ à 5h00 du matin du refuge de la Tête rousse et  ascension vers le sommet du Mont-Blanc à 4.807m (soit + 1.640m de dénivelé dans les neiges éternelles !).

Température habituelle à cette période de l’année : – 10°C à – 15°C.

Puis descente vers le refuge du Goûtet à 3.817m (soit - 990m)

 

L’Expé-RIC aura atteint son objectif à 4.807m en ayant réalisé un dénivelé positif de 1.640m, fait 2 heures de photos souvenir et promotionnelles, répondu aux interviews radio FM, filmé.

Puis l’équipe entamera un dénivelé négatif de 990m pour rejoindre le refuge du Goûtet.

 

La descente étant aussi difficile que la montée. Ce sera un exercice très délicat pour les articulations des malades.

  • Mercredi 20 juin :

Départ du refuge du Goûtet vers la gare du Mont Lachat (soit – 1.800m de dénivelé) puis           redescente vers St Gervais avec le TMB.

 

 

 

Twitter : compte @cordeeric2012

Les followers pourront suivre en direct les 3 jours de haute montagne, la vie de la cordée, les passages difficiles et la victoire au sommet

Le blog : affinitiz.net/space/cordeericdumontblanc

 

 

 

3. Les RIC

Les RIC (Rhumatismes Inflammatoires Chroniques) touchent toutes les catégories d’âge, ils ne sont pas liés au vieillissement. La spondylarthrite ankylosante (SA) atteint plus particulièrement la colonne vertébrale et les articulations des hommes jeunes (20-30 ans). La polyarthrite rhumatoïde (PR), qui est le rhumatisme Rhumatismes Inflammatoires Chroniques inflammatoire le plus fréquent, survient chez les femmes de 20 à 40 ans.

Les RIC concernent près d’un million de français. PR et SA sont les chefs de file de ces pathologies invalidantes qui sont une souffrance permanente pour les malades.

Outre les traitements thérapeutiques, l’alimentation équilibrée et l’activité physique sont les deux piliers, avec des exercices réguliers comme la marche, la natation ou l’aquagym, de cette Rhumatismes Inflammatoires Chroniques & le sport hygiène de vie.

L'exercice physique, peu pratiqué par les malades, est un excellent moyen d'atténuer les symptômes des rhumatismes car notre squelette et ses articulations ne tiennent que par nos muscles.

En plus de préserver la souplesse et la force des articulations, l'activité physique pratiquée régulièrement permet de renforcer les muscles et de ralentir la dégénérescence du cartilage, souvent accélérée par les frottements liés à une mauvaise posture.

Enfin, le sport améliore le bien-être général et la santé cardiovasculaire, qui peut être mise à mal par l'inflammation en cas de rhumatismes inflammatoires chroniques.

 

 

Rechercher :

Nouvel Hôpital

Une nouvelle dimension

Notre offre de soins

Trouver un service

Trouver un service

Vos consultations

Prendre rendez-vous

Venir à l'hôpital

Plans d'accès